TOA – Troubles de l’oralité alimentaire

L’ergothérapeute évalue le moment du repas dans sa globalité

Les signes d’appel d’un trouble de l’oralité alimentaire

  • Votre bébé se fatigue facilement quand vous l’allaitez/lui donnez le biberon et il arrive tout juste à n’en boire que la moitié.
  • Ne supporte pas la cuillère ou autre textures non alimentaires dans sa bouche.
  • Nausées ou vomissements dès l’introduction en bouche de textures alimentaires.
  • Il n’aime pas prendre la nourriture dans sa bouche, et fait même une crise quand on la pose sur la table.
  • N’a pas appris à mâcher la nourriture : mais l’écrase contre le palais, ne peut l’avaler ou tousse.
  • Refus constant de certaines textures ou certains aliments.
  • Manque d’appétit chez un enfant vigoureux/cassure dans la courbe de poids.
  • Pleurer à la vue de la nourriture et opposer une résistance à toute tentative d’alimentation.
  • A du mal à rester tranquille dans la position assise.
  • Est mal à l’aise sur une chaise et se positionne sur le bord de celle-ci.

L’intervention de l’ergothérapeute

L’ergothérapie

Je fais l’apprentissage et réhabilitation à travers des différents partis d’intervention ;

Au niveau fonctionnel :

  • Massage, exercices et stimulation pour toute la corp, mais particulièrement de la zone bucco-faciale  

Au niveau de son installation ;

  • Vérifié que sa position assise est adaptée selon l’environnement et capacités d’âge
  • Essaye différents ustensiles pour s’alimenter selon préhension et compétences

Au niveau sensoriel :

  • Intégration sensorielle pour toute la corp, pour aligne le niveau sensoriel perturbé (hypo- ou hypersensibilité)
  • Adapter des matières des ustensiles utilisé pendant le repas.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close